Carnet de Blog

11 juin 2010

Sur Etagères

Publié par ahhhh dans

Publié le 20 Octobre 2010

Aux Editions Publibook – http://www.publibook.com/

Bientôt en Librairie ! »> /> Bientôt en Librairie ! » width= »327″ height= »484″ /></a></p>
<p align= 

Un enterrement met en scène la comédie humaine le temps d’une minute de silence; la vie et la mission insoupçonnées d’un réverbère; le destin de deux frères jumeaux… canins; retour sur une mode subie par toute une génération: la cagoule; le cauchemar d’un déjeuner de famille vécu par un adolescent; à observer ses semblables sur une terrasse de café, un homme en oublie de vivre l’instant présent, le sien…

cc1et4decouvlight.jpg

 

Voici, donc, le deuxième livre : « La vie c’est rien que du cinéma, ou inversement » dont voici le lien = http://www.publibook.com/boutique2006/detail-5274-PB.html

… pour le commander, c’est pratique !

Si rien n’est anodin, alors il faut bien y voir la confirmation d’une passion. Celle qui mène à l’écriture.

Une passion parfois dévorante, mais que rien, n’y personne ne pourra empêcher. Mêmes les détracteurs les plus coriaces.

Avec dans l’idée de dédier ses journées à poursuivre cette démarche et la préparation de romans…

 

—– Service Après Vente —-

Le petit dernier est couvé. Par le papa et pleins d’amis qui veille sur lui. Pourvu que cela dur.

Les premiers articles viennent de paraitre. L’un raconte la séance de lecture – la première – que nous avons faite.

J’ai écrit une petite histoire, histoire de faire le lien entre les nouvelles lues pas deux charmantes et admirables lectrices, Isa et Françoise. Belle soirée, festive et en prime une émotion forte. D’autres devraient suivre…

 

* Lu dans :

- Le Gessien du 10 décembre 2010

gessien10dcl.jpg

- Le Dauphiné du 7 décembre 2010, la fameuse lecture

dauph7dcb.jpg

- Le Dauphiné du 3 décembre 2010

dauph3dec.jpeg

 

—– ***** —–

Publié le 1er Août 2009

Aux Editions Jets d’Encre – //www.jetsdencre.fr/

 

648couvseul.jpg

 

Et si les vingt-quatre heures d’une journée racontaient
notre vie entière, et en exprimaient la quintessence à travers
les petits moments qui la composent ?
Ainsi va la vie… ou les petites scènes de l’ennui ordinaire
nous parle de cette journée, qui tient lieu de fi l rouge de
l’existence. C’est d’abord l’éveil, re-naissance au sein d’un
environnement connu mais diff érent. Puis les moments
s’égrènent, du marché et de sa cohorte de curieux ou de
sans-gêne, aux vacances en bord de mer, lieu de plaisir et de
petites contrariétés, autour d’un rituel étrange, le bronzage.
Vient alors l’évocation de l’amour, ce sentiment semblable à
nul autre, qui réunit deux âmes, mais aussi deux corps. Qui
peut vaincre l’amour ? Personne, à part peut-être la mort,
qu’on ne peut éviter et à laquelle on ne peut se résoudre…
Par une succession de tableaux humoristiques, passionnés
ou angoissants, entrecoupés de petites transitions qui font
office de passerelles.

 

648couv.jpg

 « Ainsi va la vie… ou les petites scènes de l’ennui ordinaire », dont voici le lien : http://www.jetsdencre.fr/lng_FR_srub_11_iprod_117-Ainsi-va-la-vie%E2%80%A6-ou-les-petites-scenes-de-l-ennui-ordinaire.html

En attendant le suivant maintenant chez les éditeurs, le plus dur pour vous commence… le lire !

Ici, je voudrais de façon exceptionnelle, marquer ma profonde reconnaissance ; une manière qui ne me ressemble guère car je ne souhaite pas faire de ce blog un espace sirupeux et mielleux de sentiments dégoulinants.
Mais il m’est impossible de ne pas avoir une pensée particulière pour celles et ceux qui m’ont supporté au sens propre et figuré durant le temps où j’ai commis cet opuscule.
Celles et ceux que j’ai harcelé de mes questions, usé de mes angoisses et mes doutes. Assaillis de mes craintes et complexes.

Celles et ceux, pour leur soutien sans faille, dynamique, enthousiasmant et enrichissant.

Toute mon affection à ceux que je côtoie avec bonheur et une pensée très particulière et très spéciale à mes trois amours, cellule familiale indéfectible ; à Laurie, Linda, Talia, Isarie et Blandine.

À bientôt.

Hervé

 

—– Service Après Vente —-

Depuis le lancement le 1er Aout 2009, ce petit recueil vit sa vie, tout seul comme un grand.

Messages et commentaires se succèdent, témoignages d’un certain intérêt. Il connaît aussi une petite popularité promotionnelle fort agréable, ici livrée :

* Vu : http://paysdegex.espaceblogs.fr/2009/10/14/premier-livre-dherve-gransart-funambule-de-lexistentialisme-ordinaire-2/

Et aussi : http://paysdegex.espaceblogs.fr/2009/11/04/les-evenements-a-larchipel-des-mots-2/

* Entendu  : dans l’émission d’Olivier Delhoume, Star Club (Radio Cité à Genève) du 18 juin 2009

http://radiocite.ch/page-152-39-2.html

Et aussi :  javascript:ajaxpage(‘podcast_player.php?id=66/3463.mp3′,%20′player’);

Et encore : javascript:ajaxpage(‘podcast_player.php?id=66/5639.mp3′,%20′player’);

* Lu dans :

- Le Gessien du 15 janvier 2010

legessiencouv1501.jpg

legessien1501.jpg

- Le Dauphiné Libéré du 9 août 2009

08.jpg

- La Voix de l’Ain du 31 juillet 2009

voixdelain.jpg

648couv1.jpg

Laisser un commentaire

melissa571 |
34190ganges |
francoisbamba |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | philea
| Documentaires pour tous
| boumboumjames